Cadre de la Supervision-Recherche

  • La supervision du stagiaire peut se faire soit en groupe au sein du Cresmep, soit avec un superviseur individuel dans les conditions énumérées ci-après.
  • Au sein du Cresmep, le stagiaire peut commencer la supervision à partir de la première année du module 2, ou sur demande particulière  en 2ème année de module 1 si le stagiaire a déjà une pratique thérapeutique.
  • Sur les 100 heures minimales de supervision requises pour la certification, si le stagiaire est en supervision individuelle avec un superviseur agréé, 50 heures au moins doivent être faites en groupe de supervision. Toutefois, le stagiaire pourra poursuivre son travail de supervision individuelle en parallèle de celui effectué en groupe.
    Pour la validation, un groupe de supervision, ne peut se faire qu’au sein du Cresmep.
  • Dans le cadre de la supervision en groupe, il est demandé une participation active. Le stagiaire devra présenter, en accord avec le responsable de la supervision, un travail (présentation d’une observation clinique, exploration d’une question théorique, compte rendu d’un article, etc.) au moins 2 fois au cours des 6 journées prévues dans une année.
  • Une méthode de travail spécifique à la psychosomatique relationnelle sera présentée la première journée de supervision. Le stagiaire devra s’y référer au maximum afin de structurer ses présentations.
  • Les modalités concernant le mémoire (forme et contenu) seront aussi énoncées lors de la première journée de supervision.

Organisation de la journée de supervision

  • Un point sera fait en début de matinée sur le travail préparé par les stagiaires afin d’organiser le programme d’intervention de la journée.
  • Les horaires des journées de supervision :  10h et 14h  soit 4 heures de supervision par journée.
  • Les temps de présentation clinique, de recherche théorique s’inscrivent tous dans un travail de supervision, ils ne seront pas séparés par demi-journée.
  • Les temps d’intervention du stagiaire dans chacun de ces différents registres devront tenter de s’équivaloir afin de laisser la possibilité à d’autres types d’intervention de se succéder.
  • Le stagiaire devra signer une feuille de présence et une attestation de présence sera délivrée au stagiaire à la fin de chaque journée validant ainsi ses heures de supervision.

Montant de la journée de formation :

  • 50 euros par journée de formation / 60 euros en formation continue

Le paiement se fera par plusieurs chèques le premier jour de la formation : chaque chèque correspondant à une date de journée de formation et sera encaissé à cette date ou restitué au stagiaire s’il justifie d’un motif valable.

Concernant la supervision individuelle :

Le stagiaire devra choisir de préférence un superviseur qui n’a pas été son thérapeute. La supervision avec un superviseur qui a été le thérapeute du stagiaire ne peut se faire qu’une fois la thérapie terminée.

Le superviseur individuel doit être inscrit sur les listes de superviseurs du Cresmep. Dans le cas où il n’y serait pas, le superviseur doit demander l’agrément au Cresmep ainsi que son inscription.

Les conventions engageant le Cresmep et concernant une supervision individuelle ne sont pas possibles.

Il sera demandé au superviseur individuel de comptabiliser les heures de supervision, il a été convenu qu’une heure de supervision individuelle compte double par rapport à une heure de supervision collective.
Chaque année le superviseur enverra au Cresmep une fiche récapitulative des heures de supervision effectuées par le stagiaire.

Le Cresmep en collaboration avec superviseur individuel évaluera, à la fin de la supervision, les capacités du stagiaire à travailler suivant la méthode de la psychosomatique relationnelle.